Vidéo de Joëlle Adrien à la suite de la Journée du Sommeil

Publicités

Joelle Adrien de la Taille vient d’être nommée Présidente de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance

0d144fd3c8ca58af1a2307f9283d0f5efa90325eJoëlle ADRIEN 

Née le 21 août 1945 à Nhatrang, Vietnam

Nationalité : Française

Mariée – 1 enfant

Directeur de Recherches Emérite à l’Inserm 

Présidente de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance 

Rédactrice en chef de la revue « Médecine du Sommeil » – Elsevier-Masson

Responsable des Ateliers de Gestion du Sommeil à l’Hôtel-Dieu de Paris – Aphp

Coordonnateur du projet hospitalier de recherche clinique: « Programme « self-help » de sevrage d’hypnotiques chez les insomniaques »

Directrice du projet : « Thérapie comportementale et cognitive de l’insomnie par internet« , pour la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil.

Après une carrière internationale en tant que chercheur en neurobiologie du sommeil au cours de laquelle j’ai publié mes travaux dans des revues scientifiques de haut niveau, je me suis totalement engagée dans l’action thérapeutique et dans l’information du grand public sur les enjeux d’un sommeil de bonne qualité. En effet, le manque de sommeil est une préoccupation majeure de santé publique à plusieurs titres : d’une part, l’insomnie touche un très grand nombre de personnes et les rythmes de sommeil sont de plus en plus malmené par notre mode de vie et, d’autre part, les conséquences du manque de sommeil sur la santé sont avérées: hypertension, obésité, diabète, dépression, burn-out, etc. 

Je m’investis actuellement dans le traitement de l’insomnie par des méthodes naturelles qui permettent, non seulement d’améliorer son sommeil, mais de se sevrer de somnifères. Cette méthode est très efficace et conserve des effets à long terme. Elle me vaut de nombreux témoignages extrêmement encourageants tels que: « vous avez changé ma vie », « vous m’avez sauvé la vie ». 

Le traitement de l’insomnie et l’apprentissage de la gestion de son sommeil représentent un enjeu sociétal de premier plan car le coût socio-économique du mauvais sommeil et de l’insomnie est considérable: absentéisme, maladies induites, consommation de médicaments hypnotiques ou anxiolytiques pour lesquels les français sont les champions. Cependant, ce traitement est encore très peu développé en France, au contraire des autres pays européens et anglo-saxons. C’est pourquoi je m’attache avec toute mon énergie à faire bouger les lignes. Je forme ainsi des médecins et psychologues pour prendre en charge l’insomnie dans de bonnes conditions et je milite pour la cause du sommeil sur tous les fronts: les pouvoirs publics pour faciliter l’accès à cette thérapeutique, à travers des recherches multicentriques sur tout le territoire ; le grand public à travers la Présidence de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, et par des ouvrages comme « Mieux dormir et vaincre l’insomnie » (Larousse, 2014) ; et les mutuelles de santé pour les convaincre que ce traitement est un enjeu d’avenir. 

Formation: Doctorat de Neurosciences

Diplôme de psychologie: Thérapie Comportementale et Cognitive

Carrière 

De1966 à 1969, j’enseigne la Psychophysiologie à la Faculté des Sciences de Lyon, puis la Neurophysiologie à la Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière à Paris.

De 1969 à 1972, j’occupe à New-York un poste de Research Associate à la Faculté de Médecine Albert Einstein. C’est là que je me passionne pour la recherche et, notamment, pour le mystère du sommeil et du rêve chez le nouveau-né.

De retour à Paris en 1973, j’intègre l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale en travaillant dans une des premières équipes fondatrices de l’Inserm, l’Unité n°3, situé à la Pitié-Salpêtrière. J’y dirige une équipe de recherche spécialisée dans l’étude du sommeil du nouveau-né et publie plusieurs articles qui me valent une reconnaissance internationale. Je travaille également en collaboration avec des équipes de néo-natalogie, toute nouvelle discipline, et notamment avec le Pr Alexandre Minkowski à l’Hôpital de Cochin – Port-Royal.

A partir de 1985, ma recherche s’oriente vers l’analyse les liens entre le sommeil et la dépression. Je montre pour la première fois que l’insomnie et la dépression sont le reflet d’un même dysfonctionnement neurobiologique.

Toujours dans le domaine des relations entre sommeil et dépression et face à la surconsommation des somnifères et antidépresseurs en France, je me préoccupe des effets de ces médicaments chez le jeune in utero ou après la naissance. Obtenus sur des animaux de laboratoire, mes résultats indiquent que de tels traitements induisent des troubles du sommeil qui persistent pendant toute la durée de la vie, mais que ces troubles peuvent être évités en ajoutant un composé au traitement. Je continue actuellement ces recherches en étudiant le sommeil d’enfants nés de mères déprimées traitées avec des antidépresseurs, en collaboration avec l’Unité de Sommeil Pédiatrique à l’Hôpital Femme-Mère-Enfant de Lyon.

Enfin, je m’investis depuis 2003 dans le traitement de l’insomnie chronique par une approche comportementale et cognitive. J’ai ainsi mis au point, d’abord au centre médical Wagram de la MGEN puis au Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel-Dieu de Paris, un protocole de prise en charge de patients insomniaques en groupe pour lequel nous obtenons de très bons résultats thérapeutiques.

Par ailleurs, tout au long de ma carrière de directrice d’une équipe de recherche à la Pitié-Salpêtrière, j’ai formé à la recherche un certain nombre de médecins et jeunes chercheurs en dirigeant de nombreux diplômes d’Université et thèses de doctorat sur le thème du sommeil.

Enfin, j’ai enseigné pendant plus de 30 ans dans les cadres universitaire et post-universitaire des facultés de médecine et de pharmacie, notamment pour le diplôme inter-universitaire « Le sommeil et sa pathologie »

Titres 

Présidente de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance

Rédactrice en Chef de « Médecine du Sommeil » (Elsevier-Masson)

Past-Présidente de la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (SFRMS)

Auteur de nombreux articles et revues scientifiques dans des revues internationales, ainsi que de livres grand public, notamment « Mieux dormir et vaincre l’insomnie » (Larousse, Paris) paru en 2014.

Conférences invitées en France et à l’étranger, notamment au Max Planck Institute of Psychiatry, Munich, Allemagne (« Sleep and depression »), l’Université de Montréal, Montréal, Canada (« La symphonie du sommeil »), l’Université de La Sorbonne, Paris (« Le sommeil: une priorité de santé »), Orlando, USA (« Sleep stress and depression »), … etc

Expertise 

Nationale 

– Membre de l’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires (ACNUSA) Nommée par le Ministre de la Santé …………………………………………………………………………. 2009-2015

– Présidente du Conseil Scientifique, Institut National du Sommeil et de la Vigilance.. 2012-2015

– Expert comité AERES, évaluation Unité de Recherche CNRS, Bordeaux…………….. 2009

– Coordonnatrice du rapport « La recherche sur le sommeil en France »

pour le Ministre de la Santé et des Solidarités……………………………….……………… 2007

– Présidente du Comité d’Evaluation, création Unité de Recherche CNRS, Lyon………. 2005

– Expert pour le Programme Emergence, Région Rhône-Alpes………………………..…. 2001-2003

Internationale 

– Membre du jury d’attribution du « Prix Interbrew-Baillet Latour de la Santé » Bruxelles 2004

– Expert pour la Communauté Européenne, Neurosciences ……………………………… 2001

– Expert pour le « World Wide Project on Sleep and Health »

World Federation of Sleep Research Society and World Health Organisation……….. 1996-2000

– Déléguée à la “WHO Consensus Conference on Insomnia”, Versailles……………….. 1996

Mieux dormir et vaincre l’insomnie Par Joëlle Adrien

Capture d’écran 2014-06-16 à 12.34.36

Un Français sur trois souffre de problèmes de sommeil. 

Depuis 50 ans, la durée moyenne du temps de sommeil a été réduite d’1 h 30.

Notre sommeil est important, il régule notre dynamisme ! Pourquoi dormir ? Quelles sont les meilleures périodes du sommeil ? Avons-nous tous les mêmes besoins en matière de sommeil ? 

Quel est le rôle de notre horloge biologique ? Quelles sont les causes de nos insomnies ? 

Comment pouvons-nous soigner nos insomnies ? 

L’auteure nous conseille, nous initie à la nécessité de bien dormir et de respecter nos cycles de sommeil.

Joëlle ADRIEN est docteur en neurobiologie, directeur de recherches à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Elle dirige une équipe de recherche sur le sommeil à la faculté de médecine La-Pitié-Salpêtrière à Paris. Elle est internationalement reconnue pour ses travaux sur les relations entre le sommeil et la dépression ainsi que sur le sommeil du nouveau-né et son développement. Elle anime également des ateliers de gestion du sommeil s’adressant aux insomniaques en utilisant une approche cognitive et comportementale.

Je dors !